Amaury + Claire en robe Capri

Commencez par regarder la vidéo absolument dingue réalisée par Callènes Films.

C'est beau, c'est poétique, c'est émouvant. Préparez vos mouchoirs !

Claire a répondu à nos questions depuis le bout du monde. 
Car oui, Claire et Amaury réalisent le rêve ultime : un voyage de noces de neuf mois autour du monde !
 

Qui êtes-vous ?

Claire, 29 ans, parisienne pour seulement quelques jours car on s’apprête à tout quitter (job/appartement) pour partir plusieurs mois en voyage de noces puis s’installer où le vent nous portera.

 

 

Quand / comment vous êtes-vous rencontrés ?

Le 3 août 2011, par l’intermédiaire d’une amie en commun. Amaury a fait ses études de commerce à Angers, moi j’étais Angevine, on s’est pourtant rencontrés à Paris ! C’était un hasard total lors de la soirée d’anniversaire de notre amie Delphine, organisée dans mon appartement en collocation. Un coup du sort (puis un coup de foudre...) car Amaury a vraiment failli ne jamais venir à cette soirée… Quelques mots et points communs plus tard ont confirmé ce coup de foudre.

 

Racontez-nous la demande en mariage

J’étais à mille lieux de m’y attendre ! Amaury avait organisé tout cela en secret, à l’occasion de nos premières « longues » vacances tous les deux (comprendre : plus d’un weekend...) depuis notre rencontre 5 ans auparavant. Il a fait sa demande au sommet de l’Etna, en Sicile, à l’endroit où tous les touristes posent pour une victorieuse photo. Amaury a confié notre appareil photo à l’un des membres de notre petit groupe puis s’est mis à genoux. Je n’ai pas compris au début, pensant qu’il faisait l’imbécile pour la photo, mais non…Trop plein d’émotions, j’ai fondu en larmes par 0° en haut de l’Etna encore fumant. La bague était une pierre de Lune, l’astre dont je suis fan, il avait pensé à tout !

 

Parlez-nous l'organisation du mariage (le choix des lieux, des prestataires, les imprévus, les bonnes surprises,...) 

On a changé pas mal de fois nos plans en 2 ans de préparation en gardant toutefois l’idée de tout faire nous-mêmes ! D’un mariage en plein été, nous avons finalement opté pour un mariage hivernal pour l’ambiance plus atypique et en hommage à nos parents qui se sont mariés en hiver eux aussi. Pour le lieu, nous avons eu un énorme coup de cœur pour la Dîme de Giverny (à Giverny, donc – à 1h15 de Paris). Un lieu plein de charme et de cachet et surtout avec une belle cheminée, élément indispensable pour un mariage en hiver. Par ailleurs, nous étions totalement libres pour le choix du traiteur, gros bon point.

 

La sélection du traiteur a été beaucoup plus compliquée que ce qu’on pouvait s’imaginer. Nous voulions quelque chose de simple pour la touche « convivialité » que nous voulions absolument donner à notre mariage. Donc de bons produits dans leur état le plus naturel possible, PAS de verrines ou de petits fours… Or, les traiteurs ne sont pas encore très habitués à ce type de demande et nous proposaient des tarifs « olé, olé ». Nous avons donc décidé de commander nous-mêmes nos produits auprès des différents producteurs soigneusement sélectionnés : chataîgnes fraîches d’Ardèche, clémentines de Corse, saumon fumé de l’épicerie nordique basée en Anjou, huîtres de Normandie, noix de Saint-Jacques de la Baie de Saint-Brieuc, fromages de la réputée fromagerie parisienne Quatrehomme, pains de la boulangerie parisienne Eric Kayser, Merveilleux de Fred pour le dessert, vins de Loire et d’Aquitaine… le tout orchestré par un ami d’Amaury, chef d’un restaurant parisien. Il a endossé le rôle de maître d’hôtel ++ car il nous a également concocté de délicieuses soupes de saison, du cidre chaud, du chocolat chaud et de succulentes mousses au chocolat pour le dessert. Pour le plat de notre cocktail dinatoire, nous avions sélectionné le meilleur food-truck parisien à nos yeux : La Brigade, qui a régalé tous nos invités avec sa barquette de viande slicée délicieuse et ses frites maison.

  

En parlant de supers prestataires, nous avons également fait appel à la Djette la Comtesse de La Boite à MusicMathias Callènes pour la vidéo, l’homonyme de mon mari pour les photos (il y avait donc 2 Amaury Laparra). Quasiment toute la décoration a été commandée sur Amazon et les fleurs d’une fraicheur irréprochable ont été livrées par France Fleurs.
 
Concernant les alliances, nous les avons créées nous-mêmes via l’Atelier Haut Perché, une super expérience et un symbole fort de porter l’alliance conçue de A à Z par notre moitié.
 
 
Quant au choix de la robe, cela n’a pas été aussi simple que je le pensais. J’avais repéré une jeune créatrice parisienne qui proposait des modèles de robes différents de ce que l’on voit partout et à des prix très abordables. J’avais sélectionné une combinaison pantalon pour la Mairie et une jupe et un haut pour la cérémonie laïque. L’idée était de faire de la demi-mesure, on part d’un modèle existant puis on fait des modifications/retouches selon nos envies et notre morphologie. Les délais de création ont malheureusement été très longs suite à de petites incompréhensions et les essais de la « robe » n’ont pas convenus. Le rendu ne correspondait pas à mes attentes et je ne me sentais absolument pas mise en valeur. A un mois et demi du mariage, je n’avais donc pas de robe !! Gros moment de panique. Coup de chance et par hasard, je suis tombée sur le site Anna Dautry, une autre jeune créatrice parisienne qui propose des modèles à des prix abordables. Le rendez-vous a été fixé le lendemain de mon appel en détresse. J’ai été reçue avec la bienveillance réconfortante dont j’avais besoin. J’ai passé plusieurs modèles et j’ai eu un coup de cœur pour la robe Capri. Hop en fabrication, hop essayages et ajustements, hop récupération de ma robe dans la semaine du mariage. La robe a fait son plus bel effet le grand jour !
 
 
Ma mise en beauté a été réalisée par Justine Vandenbussche, une super Hair et Make up artist à Paris, que nous avons contactée 15 jours avant le mariage, sur recommandation d’un contact Linkedin d’Amaury ayant répondu à notre SOS « Urgent – recherche Hair et Make up artist ». Elle a été adorable et a réussi à me « sublimer » pour le grand jour. J’avais quelques idées de ce que je voulais mais par manque de temps et car nous n’avions pas pu faire d’essai au préalable, je lui ai laissé carte blanche. J’avais toute confiance en son talent même sans la connaître.
  
 

Quel a été le moment le plus drôle du mariage ? 

Le « oui, je le veux » de mon mari… à la Mairie, qui m’a valu un bon fou rire ! Notre cérémonie laïque aussi, animée par un comédien qui a fait un travail remarquable (nous lui avions laissé carte blanche), nous aura beaucoup fait pleurer de joie et d’émotion. Le brunch « crêpe’s party » du lendemain « en pull kitsch de Noël » était très fun aussi :).
 
  

Quel a été le moment le plus émouvant ?

Dur de n’en choisir qu’un… !! Je dirais d’abord l’arrivée à la Mairie, de voir tout le monde présent pour nous. Puis pendant la cérémonie laïque lors des témoignages de nos proches mais aussi et surtout quand mon père a craqué d’émotion dans nos bras après notre danse, qui en a d’ailleurs ému d’autres… 
 
 

Quel conseil donneriez-vous à une future mariée ?

(Essayer de) faire abstraction des idées reçues et des convenances, le mariage doit VOUS ressembler avant tout. Chaque mariage est unique car chaque couple est unique. Nous avons réussi à faire un mariage à notre complète image malgré la pression de notre entourage qui ne comprenait pas certains de nos choix (comme par exemple, faire appel à un food-truck (barquette de viande avec frites) pour notre plat principal, ne pas prévoir de cadeau pour nos invités, ne pas convier les enfants, ne pas aller à l’église, ne pas faire de repas assis et j’en passe). Malgré toutes ces réticences, nous avons résisté et finalement le mariage a été une totale réussite, nos invités l’ont trouvé merveilleux/magique/à notre image. Pari gagné !
 
Par ailleurs, ne pas sous-estimer l’importance des check-lists en amont, même si l’on a l’impression de tout avoir en tête, il y a toujours des oublis le jour J, même des choses évidentes : par exemple le costume du marié oublié dans la penderie le jour J à 1h15 du lieu de l’événement… !

Leave a Comment

Your email address will not be published.